Le secret de Mystik pour scorer ? Entre les boules pis..

Mais où était Mystik dans les dernières semaines ?

En Grèce pour un mariage ? En récupération suite à une blessure ? En visite aux Îles-de-la-Madeleine ? Un peu de tout ça, et surtout, on se retroussait les manches pour être prêtes et au sommet de notre forme pour le CQU7.

Mystik s’est inspirée de son film préféré, Pitch Perfect, et s’est dit : ASSEZ ! On va gagner !

Dès le début de la saison, l’objectif de Mystik était de se classer pour les CUC.

Nous sommes donc arrivées avec une grande commande à Shawinigan. Une chance que la mini-guerrière de notre coach Isa nous montre le bon exemple des choses à faire avant un tournoi : s’habiller en licorne et se rouler.

SHAWI JOUR 1 :

Mystik a toujours été habituée à user de buddys pour faire le meilleur side-line possible. Nous avons même eu des colliers Best Friends pour le Jazz. Mais notre side-line avait besoin d’une nette amélioration si nous voulions mieux performer. Chacune des filles avait donc son rôle : last back, la marque, caller les ups, dire à quel endroit le disque se trouve… et parler aux joueuses pour anticiper le mouvement de l’adversaire. Note aux responsables de side-line : ne pas donner ce rôle à Noémie qui ne fera que crier : ANTICIPATION! ANTICIPATION! Rien pour aider les joueuses sur le terrain.

Notre grosse game du samedi était contre Quarma. Nous échangions les points et pour casser ce tempo, Isa Bigras dit Big dit La bedaine, stratège par excellence, a callé une ligne D. Suite à deux défensives spectaculaires de Jo Neault et Lysandre, nous avons réussi à scorer et à prendre le dessus. Cela a aussi concordé avec l’arrivée du« gars un peu bizarre avec un drôle de chapeau».. Nous avons réalisé qu’il s’agissait de notre coach JP Riopel ! Il nous a donné de judicieux conseils pour que puissions atteindre la victoire.

De retour à l’hôtel, les filles ont pu comparer leur bronzage inégal (Allô Didi!), leur bronzage parfait (Allô Chloé!) et se questionner à savoir si Sarah Dabouz peut bronzer. Il y a eu aussi Gen BoisJoly, la poète, qui se calmait un peu les nerfs avant de se préparer pour le souper inoubliable que nous allions vivre.

Arrivées au restaurant, dans une pièce sans aération, nous avons pu admirer le look des jumelles de la mode.

Petite question quiz : De quoi le restaurant manquait-il une heure après notre commande ?

  1. a) De riz
  2. b) De poulet dans les pâtes au poulet
  3. c) De macaroni
  4. d) De poulet en général
  5. e) De penne
  6. f) De plats de spaghetti
  7. g) Toutes ces réponses, mais il y avait au moins pas mal d’eau dans certains plats.

En bref, Sarah BC a reçu son spaghetti 3 minutes avant notre départ et plusieurs filles n’ont jamais pu manger. On a fait du team bounding en se partageant les plats. Wow !

SHAWI JOUR 2 :

Ayant terminé 2e de notre pool, nous allions devoir jouer notre première game de la journée de dimanche contre une équipe que nous n’avions jamais battue : X-Squad. Encore une fois, nous nous échangions les points et Isa Lemay, qui était avec nous pour la journée, a callé une ligne offensive. Nous avons été chercher la demie et avons pris l’avance pour finalement remporter la partie ! Frissons et énervement garantis ! Mystik faisait assurément partie du top 3 !

Nous avons fini le tournoi contre Vénus et bien que nous n’ayons pas gagné le match, le dernier point de la partie a été scoré par Mystik et nous étions si heureuses que les spectateurs croyaient que nous avions remporté le championnat !

Finir troisième du CQU7 et avoir l’assurance de se classer pour les CUC est une grande victoire pour Mystik.

Cette année, notre mantra est NEVER GIVE UP et il est certain que nous continuerons de tout donner, en équipe, pour le reste de la saison.

Vous avez envie d’encourager Mystik pour les CUC ? Contactez une des joueuses puisque nous vendons du café Santropol pour financer notre voyage !

Go-Mystik-Go-Mystik-Go !