L’énergie c’est comme la pâte à dents.. Y’en reste toujours ! – dixit Alexe Vigno-P

La fin de semaine dernière avait lieu, dans la ville abritant le très chic Coconut Bar, le Frisbeefest.

C’était une autre occasion pour Mystik de développer au maximum sa chimie, de mettre en place ses jeux et ses acquis des dernières semaines…. Ainsi que de se tresser les cheveux !

 

Arrivées assez tôt le vendredi soir, de nombreuses joueuses avaient envie de prendre une bière pour relaxer. Alexe a bien tenté de décourager les filles de ne pas en acheter « parce que même une seule bière déshydrate le corps pour toute une fin de semaine », sans succès, vous vous en doutez bien ! Alexe, pour sa part, est tombée dans le sac de Doritos, et on se demande si cela déshydrate aussi un peu le corps.. ?

Noémie pourrait vous parler de son lay-out D contre X-Squad, ou encore de son lay-out pour un hammer durant le warm-up, dans les sacs et les chaises lui causant une contusion au genou, des larmes, un fou rire et une perte de dignité. Bra-vo.

On remercie d’ailleurs la présence d’Émilie qui s’époumonait à crier laaaast backkkk, Maude pour la prise des stats et Isa dit « Big » pour ses judicieux conseils. Sans oublier les couinements de Gomez et l’effet de zoothérapie pour toute l’équipe (surtout pour Maude qui a arraché des mains de Cath Thibault la laisse pour promener Gomez).

 

Lysandre, notre plus jeune joueuse de l’équipe, a su faire sa place rapidement en effectuant des catchs difficiles, des défensives de feu, des points à profusion et quelques shots de vodka. On entendait Jo Neault lui dire : Go Camille ! Est-ce que j’ai ronflé cette nuit, Camille ?

Camille ?!

Le point culminant du tournoi a sûrement été le match crève-cœur contre X-Squad. Un point interminable de 25 minutes, une avance 5 à 2, la course d’AMC pour la longue lancée par Cath Poirier, Mel Fillion blessée à la tête, les joueuses qui ont tout donné.. Le match s’est soldé par un pointage de 7-6 en universe pour X-Squad. Mais ce n’est que partie remise !

Comme le disait notre coach Iza : « Mystik a gagné haut la main tous ses matchs sauf un seul.. par un point ! Nous sommes prêtes pour en donner encore plus ! »

En soirée, il semblerait que pendant que Diana devenait la reine du dancefloor, qu’Émilie avalait trop de biscuits soda, qu’Alexe se transformait en princesse Fiona et que plusieurs mystichicks faisaient la file au Chocolats Favoris, qu’une partie de spikeball se déroulait dans le stationnement de l’hôtel.. Tout ça pendant que Laurence dormait son douze heures.

Nos games du dimanche ont été victorieuses, mais nous ne pouvons pas en dire autant de l’état des toilettes chimiques (note éditoriale).

Pour notre dernière partie, nous avons eu droit à un public composé de trois Magmâles et un Infernhomme. Bien collés sur un banc, les quatre acolytes commentaient la game à coup de « Ne chie pas la passe » ou encore « t’es belle Mylène ». Vraiment encourageant !

Un des garçons (nous gardons l’anonymat) a gentiment accepté de prendre Mystik en photo, mais a dû regretter son altruisme lorsqu’un Magmâle lui a baissé les shorts.. et les bobettes. Malheureusement, nous n’avons pas de photo de cette image qui restera longtemps gravée dans la mémoire des joueuses…

On se remet au travail pour le Jazz !