Tournoi Jazz : Du focus et des hot-dogs pour toutes

(photo du team ICI… visualise en attendant)

Pré-Jazz

Après le FrisbeeFest, on avait du pain sur la planche. Les pratiques de 2 heures débutent enfin et on a même droit à de la gymnastique avec le multi-talentueux coach JP : séance de culbutes sur gazon à différentes hauteurs. Fac là, on n’a plus peur des layouts et de la terre dans les bobettes. On y apprend aussi qu’en tant que dump « faut être ouverte à tout, comme avec les gars », dixit le coach. Ahhhhhhhhh ! That’s why le taux élevé de célibataires dans Polaris (on assume).

S’en suit une soirée de visualisation des jeux offensifs et d’analyse vidéo avec Marikhoach qui nous inspire la légende de Paula (en gros, ça parle de l’ultimate antique, d’une grenouille qui mange un furet et de danse chamanique… bin oui toi, on dirait une fable de La Fontaine écrite pas vraiment « à jeun » et surtout sans rime). Parait-il qu’il y a une preuve audio de notre création collective. Du gênant à suivre.

Bref, ayant trouvé nos 4 maîtres spirituels, on était prêtes comme des jeannettes pour le Jazz :

maitres

 

Samedi

On se retrouve donc au cégep Marie-Vic, à une heure plutôt folle, où avait aussi lieu le festival du ticket de stationnement. Comme on est galantes, on s’incline face à tant d’expertise :                             Salty(15-0) Mystik(15-2)  Nebula(15-6)  SugarRush(15-6)

Après 3 matches, notre pause de 210 minutes nous permet de siester comme des cuillères et de parler de notre amour pour le café ; chaud de préférence et avec un tit coeur dessiné dans la mousse s’il-vous-plait-monsieur-le-beau-barrista-barbu.

spooning

On vous fera pas de cachette : il a fallu encore plus nous discipliner face à la présence d’observers, parce que mettre le pied sur la ligne… c’est pas inné pour les polachixs-badass-et-délinquantes (on porte notre bling bling sous l’uniforme). Le soir, un quatuor infatigable est même allé vendre de la bière pendant le match du Royal. INCROYABLE.

Dimanche :

Exo (11-3) Qarma (15-3) Stella B (7-4)

High five pour Polaris qui marque le point contre la zone des Ontariennes après le horn, sur un point d’au moins 15 minutes. Joie ! Ça devient lassant à dire, mais il ventait mes amis… tellement qu’éternuer manquait de savoir-vivre (morver sur soi-même, imagine). Que dire de plus, R-I-E-N.

Note aux coachs pour les prochains tryouts :

Avoir des filles avec le même prénom, c’est pas facile facile à interpeller sur le terrain. On a dû rebaptiser les 2 Marie-Eve pour bien les différencier : « Marie-Eve-ou-Pierre-Marilyne P. Chouinard » et « Marie-Eve-Geneviève GN ». Faque là, on propose d’éliminer les doublons en leur faisant faire des épreuves supplémentaires, pi on est ouvertes aux suggestions.

Hasta la vista baby. On se voit au CQu7 (avec notre nouvel uniforme, pour de vrai de vrai là).

 

Quiz #1 : Essaie donc de deviner quels étaient nos objectifs du week-end !

A) a        B) b         C) c         D) d

Enregistrer